Andy Warhol et la communication commerciale

Un art modeste.


Si tout le monde connaît Andy Warhol, né Andrew Warhola Jr, comme figure de proue du Pop Art, peu savent qu’il a été illustrateur. Dès la fin de ses études aux Beaux-Arts de Pittsburgh, il multiplie les commandes pour subvenir à ses besoins. Puis il n’aura de cesse de collaborer avec tous les grands magazines de l’époque et honorera toutes les demandes reçues jusqu’à la fin de sa vie ne refusant aucune collaboration aussi minime fût-elle.

 

Outre ses travaux plastiques connus de tous, il a produit un grand nombre de travaux graphiques et éphémères : affiches, illustrations, flyers, invitations, avec une réelle prédilection pour les objets courants des plus « triviaux » tels que les prospectus, les brochures ou les sacs de courses.

Ses réalisations seront globalement occultées de sa carrière professionnelle, mise part ses célèbres pochettes de disques pour le Velvet Underground et les Rolling Stones.

 

Ne faisant aucune distinction entre beaux-arts et art commercial, il a cependant laissé son empreinte dans un espace visuel moderne, déclinant son art au service de la communication commerciale et élevant ces supports au rang d’œuvres éphémères appelées « ephemera». Ce terme anglais désigne les imprimés éphémères dont la pertinence et l’espérance de vie sont de courte durée.

Ce sont désormais les collectionneurs qui en font leurs valeurs.

 

« Tout devrait avoir une date limitée, comme le lait et les journaux, et chaque fois qu’une chose arriverait à expiration, on la jetterait. (…) Quand mon nom sera fini et que je mourrai, je ne veux laisser aucun reste. Je veux que ma mécanique disparaisse. »

Andy Warhol

 

Andy Warhol artiste commercial et paradoxal, a donc fait de la communication commerciale un art modeste sans qu’il soit définit pour autant comme un art mineur.

 

« Je crois que les médias sont de l’art. »

Andy Warhol

 

L’artiste a franchi une ligne invisible qui l’a emmené hors des frontières de l’art entendu dans sa dimension canonique, positionnant cet art dans la société comme mode d’expression incontournable.



Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à nous laisser un commentaire afin que nous puissions échanger sur le sujet.

 

Sources : Collection Paul Maréchal sur l’exposition « Andy Warhol Ephemera » au Musée de l’imprimerie et de la communication graphique de Lyon.

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

LES PROMOTIONS ET LES CONSOMMATEURS
93% des consommateurs regardent les promotions en rayon avant d'acheter...
L'EXIGENCE CRÉATIVE AU SERVICE DU CLIENT
L'exigence couplée à la co-création contribue à affiner la relation agence/annonceur...
ASSISTANTS VOCAUX, LE NOUVEL ELDORADO DES MARQUES ?
L’essor fulgurant de la voice tech (assistants vocaux, enceintes connectées, smart speakers) bouleverse les codes de la communication....
Newsletter
Pour ne rien rater, inscrivez-vous !













<