ASSISTANTS VOCAUX, LE NOUVEL ELDORADO DES MARQUES ?

ASSISTANTS VOCAUX, LE NOUVEL ELDORADO DES MARQUES ?

 

Les chiffres

L’essor fulgurant de la voice tech (assistants vocaux, enceintes connectées, smart speakers) bouleverse les codes de la communication.

Aujourd’hui 1 foyer sur 5 aux USA est doté d’une enceinte connectée et une étude prévoit 7,5 milliards d‘enceintes connectées dans le monde à horizon 2021.

 

En France, 53% des français rêvent d’une technologie qui leur simplifie la vie et leur permet de gagner du temps (étude Mindshare 2018).

 

La voice tech est un véritable enjeu pour les marques qui doivent désormais répondre à une demande d’expérience toujours plus exigeante.

 

Une révolution d’usages

Dans ce nouveau monde connecté l’identité vocale sera incontournable.

Comment les marques peuvent-elles exploiter ce potentiel et adapter leur stratégie de contenu ?

D’une façon plus globale, comment ce nouveau canal de communication s’intégrera-t-il dans une stratégie marketing et un parcours client ?

 

Des évolutions à court et moyen terme seront donc à prévoir de la part des marques :

- Repenser contenu et référencement car la recherche vocale plus naturelle que la saisie clavier, permet de formuler des requêtes beaucoup plus précises et non plus par mots-clés. Une requête textuelle concentrée comprend entre 1 et 3 mots, les requêtes vocales intègrent quant à elles plus de 10 mots.

- Se tourner vers le voice marketing pour créer une identité vocale fidèle à leurs valeurs et à leur ADN.

 

Le vocal et le développement commercial

Les enceintes connectées font partie des sujets majeurs à préempter par les marques. Certaines se positionnent déjà très bien sur ce nouveau canal de communication.

Fnac, Darty, la SNCF et Sephora l’ont bien compris ! Ces 3 marques ont été choisies par Google pour travailler sur l’offre transactionnelle via des commandes vocales. Fnac étant du reste, la première marque en France à proposer le paiement vocal.

 

Avant-gardiste, BMW a su créer un échange innovant et du dialogue au cœur d’une installation statique avec son « Talking to Mona Lisa » devant le centre Pompidou  https://www.youtube.com/watch?v=IYzUAs8d13k


Du point de vue des consommateurs

Transcrire un message vocal en sms, s’adresser à son téléphone en conduisant pour obtenir une information sans avoir à lâcher le volant… L’interaction humaine-machine devient une norme, ce qui signifie qu’il y a des attentes de la part des consommateurs.

L’utilisation du langage, outil de communication élémentaire, réduit notre dépendance à la souris, au clavier ou aux écrans tactiles.

 

En 2020, 50% des recherches seront vocales.

(sources ComScore)

 

Désormais la voix est capable de tout diriger. Siri, Alexa, Cortana et consorts sont en passe de devenir des interlocuteurs indispensables au sein des foyers connectés.

Des films comme « Her » de Spike Jonze ou des séries comme « Black Mirror » certes tout droit sortis de l’imagination de scénaristes hollywoodiens tendent à ne plus être aussi visionnaires qu’ils ne le laissent penser. 

 

Mais attention… Il est à noter que ces machines sont beaucoup plus bavardes qu’elles ne le laissent paraître. En effet, les données envoyées par les assistants vocaux aux entreprises chargées de les analyser ne sont absolument pas protégées.

 

Et ensuite ?

De l’assistant vocal à l’intelligence émotionnelle il n’y a qu’un pas. La prochaine évolution sera de répondre aux questions existentielles. Les utilisateurs prendront alors le risque de voir leurs données, leurs émotions, leurs faiblesses exposées. Sommes-nous réellement prêts à cela ?

 

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

LES PROMOTIONS ET LES CONSOMMATEURS
93% des consommateurs regardent les promotions en rayon avant d'acheter...
L'EXIGENCE CRÉATIVE AU SERVICE DU CLIENT
L'exigence couplée à la co-création contribue à affiner la relation agence/annonceur...
Andy Warhol et la communication commerciale
Si tout le monde connaît Andy Warhol, né Andrew Warhola Jr, comme figure de proue du Pop Art, peu savent qu’il a été illustrateur. Outre ses travaux plastiques connus de tous, il a produit un grand nombre de travaux graphiques et éphémères.....
Newsletter
Pour ne rien rater, inscrivez-vous !













<