AUTOMATISATION

Gain de productivité : l’automatisation est-elle une solution ?

 

Un rapport Deloitte commandé par Facebook sur la transformation digitale des PME en France traduit un constat sans appel vis-à-vis des autres pays européens.

 

Les entreprises françaises adoptent moins vite les solutions digitales à leur disposition.

 

Ce constat nous amène à vous présenter synthétiquement le cas d’un client industriel implanté internationalement, pour lequel nous avons automatisé la production d’un catalogue de 500 pages décliné en 12 langues jusqu’alors réalisé en mode traditionnel.

 

Parfois insurmontable, la frontière qui sépare un processus traditionnel d’un processus automatisé et digitalisé doit s’inscrire comme une évolution et non une révolution.

 

Le cahier des charges du client spécifiait l’absence d’un référentiel produits exploitable.

 

Alors comment faire ?

Le projet en 3 étapes clés

 

1.     La langue de référence étant l’anglais, nous avons dématérialisé en mode automatique le contenu de la dernière édition puis constitué et structuré une base de données de 10 000 articles.

Cette dématérialisation s’est faite en 5 jours alors qu’en mode traditionnel, le temps oscillait entre 20 et 25 jours.

 

2.     L’étape suivante fût la mise à disposition de la plateforme de gestion de la donnée marketing Passreel préalablement configurée par notre équipe technique.

Dès lors, notre client a pu s’approprier l’outil et traduire sa langue en mode autonome à partir du référentiel produits anglais.

 

Cette étape réalisée en trois mois a permis de constituer une base de données intègre, multilingue, centralisée et sécurisée par la plateforme Passreel.

 

3.     La dernière étape concernait la mise en page automatique des 12 catalogues en exportant les données de chaque langue vers un module d’automatisation des contenus, paramétré et connecté à la plateforme.

 

-> Gains de productivité observés pour les 6 000 pages :

 

·      Cadence moyenne de mise en page : 100 pages / heure

 

·      Taux d’automatisation : entre 85 et 90 %

 

·      Temps moyen de réalisation de chaque support : 2 semaines

 

·      Durée globale du projet : 7 mois vs n-1 de 12 mois

 

·      Durée globale du projet en année n+1 : 3 mois

 

Objectifs atteints, production maîtrisée, planning respecté, bénéfice client irréfutable !

 

Merci pour le temps que vous aurez consacré à la lecture de cet article. Nous restons à l’écoute de vos remarques.

 

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

MARKETING EXPÉRIENTIEL. DE CONSOMMATEUR À EXPÉRIMENTATEUR
Concept commercial de théâtralisation d’un lieu de vente, le marketing expérientiel implique l’usager en titillant tout à la fois ses sens et sa curiosité....
DU PHYGITAL AU SMART PHYGITAL
Au delà du mot en lui-même c’est le concept qui fait la force du phygital. Intelligemment orchestrés, les ponts entre les différents canaux redonnent du sens et de la valeur à la consommatio...
L'OMNICANALITÉ EN RÉPONSE AUX NOUVEAUX CONSOMMATEURS
Depuis plusieurs années le marché et les modes de consommation changent et se superposent. Les commerces doivent répondre aux nouvelles exigences des consommateurs....
CHOIX DES SUPPORTS
Il est d’usage de définir les supports de communication en fonction de la cible, des enjeux, des objectifs et de la concurrence mais on explique moins souvent les spécificités des différents moyens mis à disposition....
Newsletter
Pour ne rien rater, inscrivez-vous !













<